Défi : 30 jours pour réussir le grand écart yogique (ou la posture du singe)

Vous aimerez aussi...

8 réponses

  1. Belle dit :

    C’est génial! merci pour cet article et celui sur la posture du corbeau, je vais essayer cela!

    • Klervi dit :

      Avec plaisir ! Et n’hésitez pas à nous tenir au courant de votre progression si vous le souhaitez :-).
      Amusez-vous bien dans ces postures ! Joyeuse pratique !

  2. Elise dit :

    Bonjour,
    super intéressant, j’aimerai bcp obtenir mon grand écart (en prenant le temps).
    J’ai noté 6 salutations au soleil pour s’échauffer puis 5 min dans la posture. Chaque jour on ajoute une posture où une différente chaque jour ? c’est plus facile de m’organiser pour faire une séance un peu plus longue que 2 petites. Merci

    • Klervi dit :

      Bonjour! Merci pour votre commentaire. L’esprit est plutôt de faire les salutations au soleil puis de faire 5 minutes simplement dans la posture du jour. Essayez aussi de tester vos écarts tous les jours en prenant le temps de bien respirer. Et pourquoi pas refaire des postures qui vous plaisent. En prenant son temps et en appréciant les postures, vous devriez joliment progresser 😊. Bonne pratique !

  3. Isabelle dit :

    Bonjour !
    Est-ce qu’il y a un pdf de ce défi ?
    Namasté

    • Klervi dit :

      Non, désolée Isabelle pour le moment, pas de pdf de disponible. Mais, c’est au programme ! Je mettrai à jour l’article dès que cela sera prêt !

  4. Julie dit :

    Bonjour, je suis au seizième jour et de plus en plus je doute d’arriver a faire le grand écart d’ici qq jours. Je sais que mon esprit a un grand pouvoir et en pensant ainsi c’est ce qui arrivera. Je n’ai jamais fait de sport de souplesse et je suis très raide et ne parviens pas a tenir 5 minutes pour les postures. Je me décourage un peu et pourtant j’ai réellement envie d’y arriver car cela serait une victoire sur mes croyances. Est ce que vous auriez un conseil à me donner ? Merci bien à vous. Julie M

    • Klervi dit :

      Bonjour Julie,

      D’abord, félicitations d’avoir relevé ce défi ! Ensuite, je pense que vous avez raison par rapport au pouvoir de l’esprit. Mais peut-être aurez-vous besoin d’un peu plus de temps que ces 30 jours ?

      Et dans ce cas-là, tant pis et pourquoi ne pas repartir pour un tour ? ou alors simplement de continuer la salutation au soleil et descendre en écart, tous les soirs, jusqu’à ce que vous soyez satisfaite de vos progrès.

      Et le but est aussi d’y trouver du plaisir : ne restez pas 5 minutes si les postures sont difficiles et deviennent douloureuses.

      Ce que j’aime bien faire quand ça tire, c’est de me concentrer sur la zone où ça bloque, de m’attacher à dénouer mentalement les tensions dans cette zone et d’imaginer envoyer mon souffle dans cette partie de mon corps. D’apprendre à apprécier l’étirement en quelque sorte.

      Je suis persuadée que, petit à petit, vous arriverez à descendre dans la posture du grand écart !

      Et puis, vous n’en êtes qu’un peu plus à mi-parcours ! Qui sait ce qui ne vas pas se passer dans les derniers jours du défi ?!

      Mais, surtout, prenez cela comme un jeu, ne forcez pas, arrêtez à la moindre douleur trop intense : cela aussi est un entraîne pour la souplesse, même si celle-ci est plus mentale.

      Le fait de vous être engagé est certainement une première victoire sur vos croyances limitantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Restons en contact !

Les dernières infos, évènements, podcasts,... Ne ratez rien !