Je vous propose une petite promenade en forêt sous la forme de méditation guidée.

shinrin yoku

En effet, des études ont démontré que marcher dans une forêt pendant seulement 15 minutes permet :

  • de  faire baisser le rythme cardiaque et la tension artérielle
  • de  réduire la production de cortisol, l’hormone du stress
  • d’améliorer le système immunitaire
  • d‘améliorer le bien-être en général

Cela serait en partie dû à l’air naturellement enrichi en huiles essentielles et en phytoncides (molécules antibiotiques naturellement sécrétées par les arbres pour se défendre contre leurs pathogènes).

Les pinèdes des Landes seraient particulièrement efficaces dans cette optique, notamment grâce à leur forte concentration en d’alpha-pinène et béta-pinène, des particules produites par les pins maritimes.

Notre traditionnelle promenade dominicale en forêt peut même se parer d’un nom japonais décrivant une thérapie de plus en plus populaire au Japon et aux Etats-Unis : « Shinrin-yoku » ou bain de forêt.

Mais sachez que rien qu’imaginer de se promener en forêt peut vous procurer tous les bienfaits émotionnels.

Alors, par la visualisation, pratiquons « Shinrin-Yoku » ensemble, ou pour faire plus simple et comme chanterait ma fille : « Promenons-nous dans les bois… »

shinrin yoku

Si vous avez de l’huile essentielle de pin, n’hésitez pas à en diffuser pour approfondir l’atmosphère boisée.

Voici le script de cette méditation :

PROMENADE EN FORET

Installez-vous confortablement et laissez vos yeux se fermer tranquillement.

Laissez-vous bercer par le son de ma voix et autorisez-vous à vous détendre de plus en plus.

Concentrez-vous sur le contact de votre corps contre son support.

Sentez les mouvements de votre ventre et de votre poitrine au gré de la respiration tandis que toutes vos tensions se dissipent peu à peu.

Vous vous sentez bien en parfaite sécurité.

Je vais vous demander d’inspirer sur le compte de 4 et d’expirer sur le compte de 4.

Des  respirations profondes, très profondes.

Oxygénant tout votre corps, tous vos organes, particulièrement votre cœur…

A chaque respiration, vous vous relâchez encore un peu plus. Votre corps s’enfonce un peu plus profondément sur son support.

Si des pensées viennent à vous, laissez les venir et regardez les passer, en simple observateur, comme des nuages passeraient dans un ciel clair.

Vous avez toujours le contrôle et si vous entendez des bruits extérieurs, laissez les guider un peu plus profondément votre transe et choisissez de ne pas leur accorder plus d’importance que cela.

A chaque respiration, vous continuez de plonger de plus en plus profondément à l’intérieur de vous-même.

Comme on se plongerait dans de beaux draps confortables, délicatement parfumés.

A travers vos paupières fermées, faîtes converger vos yeux vers le point entre les sourcils, celui qu’on appelle le 3ème œil.

Observez les couleurs, les filaments, les points, les ronds,  qui dansent à travers vos paupières toujours bien closes.

Relâchez maintenant la convergence de vos yeux, les paupières toujours bien fermées.

Je vais vous demander maintenant d’imaginer des racines sortant de vos pieds, qui s’enfoncent profondément dans le sol et vous connectant à la Terre.

Vous nourrissant de son énergie primaire. Laissez entrer son énergie par vos pieds. Sentez-vous puissamment ancrer et savourez cette force.

Visualisez maintenant une fleur de lotus s’ouvrant au sommet de votre crâne. Cette fleur s’ouvre à l’énergie de l’univers.

Imaginez une colonne de lumière blanche entrer par cette fleur et descendre le long de votre colonne vertébrale.

Ces deux énergies, celle du ciel et de la terre, se rejoignent au niveau de votre ventre, libérant une force calme et puissante qui vous aide à vous relier encore plus profondément à vous-même.

Tous vos muscles se relâchent, se détendent tandis que le son de ma voix vous fait sentir en sécurité.

Vous êtes confortable, calme, heureux.

Votre corps est de plus en plus lourd et vous vous sentez bien.

Répétez à vous-même ce que je dis : Je me sens tellement détendu, tellement relâché, tellement bien.

Je n’ai plus aucune tension en moi.

Maintenant imaginez un escalier, un bel escalier.

Nous allons descendre 10 marches de cet escalier et à chaque marche descendue, vous vous sentirez 2 fois plus calme, 2 fois plus détendu jusqu’à atteindre un doux état de transe hypnotique.

Maintenant je vais commencer à compter…..

DIX, descendez une marche le long de cet escalier…..

NEUF,…..continuez la descente en sentant la détente s’installer de plus en plus profondément…..

HUIT,…..Peut-être que vous remarquez déjà combien vous vous sentez beaucoup plus détendu…..

SEPT,…..deux fois plus calme, deux fois plus détendu……

SIX, Vous sentez que vous appréciez cette détente, ce confort qui s’installe dans votre corps

CINQ,…..Peut-être que vous commencez déjà à moins entendre les bruits qui sont autour de vous……..Peut-être que ces bruits que vous entendez deviennent une partie, de cette expérience de confort, de relaxation, de détente…..Tout ce que vous pouvez remarquer, devient une partie de cette expérience de confort, et de relaxation

QUATRE…..Toujours plus profondément à l’intérieur de vous-même…..

TROIS…..Vous respirez confortablement,…..profondément,…..doucement,…..vous êtes détendu…..Peut-être remarquez-vous cette lourdeur qui commence à s’approfondir,…..à s’approfondir alors que vous continuez à remarquer la relaxation agréable, paisible, confortable,….. qui s’étend le long de votre corps rendant ses frontières physiques un peu plus floues……

DEUX….. Vous vous sentez toujours de plus en plus détendu…… confortable…… et vous apprécier de plus en plus cette détente et ce confort…..Vous êtes presque au bout de l’escalier,…..rien ne dérange alors que vous continuez à vous sentir de plus en plus détendu, de plus en plus reposé,…..de plus en plus confortable,…..

Remarquez…..et maintenant,…..

UN,…..vous êtes au bout de l’escalier…..très profondément détendu, profondément, profondément,…..et nous allons apprécier pleinement la promenade que nous allons faire en forêt pour nous ressourcer.

***

Nous sommes sur un petit sentier se dessinant entre les arbres dans un vert luxuriant.

Sentez la douce chaleur du soleil dont les rayons se frayent entre les feuilles des arbres et viennent caresser vos épaules et vos cheveux.

Juste assez de chaleur pour baigner et apaiser votre corps  entier dans une douce sensation de bien-être.

Vous entendez le craquement de vos pas sur les brindilles entrecoupés par des chants d’oiseaux.

Écoutez les différentes mélodies des oiseaux et comme elles semblent se répondre harmonieusement les unes aux autres.

Ressentez le calme et la beauté de ce lieu. Laissez ces sensations s’infuser en vous et tandis que vous absorbez tout le calme et la beauté de cet endroit, ressentez les tensions s’envoler alors que vous plongez toujours de plus en plus profondément à l’intérieur de vous-même.

Vous vous sentez à l’unisson avec cette forêt, les oiseaux et la vie sauvage.

Le vent chuchote quelques paroles dans une langue oubliée en faisant frissonner les feuilles vert profond des arbres.

Des fleurs sauvages parsèment les abords de la sente de leurs couleurs vives. Des pervenches, des anémones, des violettes forment, çà et là, des tapis violet tachetés de blanc et embaument l’air d’un doux parfum floral. 

Vous progressez de plus en plus profondément dans les bois, en parfaite sécurité comme dans une cathédrale de verdure.

shinrin yoku

Les arbres de la forêt vous protègent et paraissent vous saluer sur votre passage.

Ils semblent savoir que vous êtes venus dans cette forêt pour vous guérir : corps, âme et esprit.

Les arbres sont des êtres un peu magiques qui ont le pouvoir de nous aider à nous libérer de nos vieilles croyances, des souvenirs qui nous retiennent, des vieux schémas émotionnels dont nous n’avons plus l’usage.

La nature généreuse des arbres et la pureté de l’oxygène qu’ils dégagent vous font respirer plus profondément, plus facilement.

Vous sentez le flux sanguin empli d’oxygène irriguer tous vos organes : votre foie, votre pancréas, vos intestin, votre rate, votre cœur…

Vous profitez de cette promenade.

Puis, au détour d’un virage, vous arrivez aux abords d’une clairière qui s’ouvre devant vous.

A son centre, trône  un arbre majestueux.

Le soleil commence à devenir plus bas dans le ciel et à prendre une couleur rougeâtre, comme un flambeau brûlant sereinement.

Le ciel est d’un bleu clair, virant presque  à un mauve doux, couleur lilas, dont on sentirait presque les notes entêtantes pénétrer nos narines.

Quelques nuages rosés traversent paresseusement le ciel.

Des oiseaux parcourent le ciel et viennent se poser sur les plus hautes branches de l’arbre.

Vous vous sentez en parfaite harmonie avec le paysage calme et relaxant.

Vous êtes attiré par l’arbre au centre de cette clairière.

shinrin yoku

Cet arbre est majestueux et semble empreint d’une sagesse séculaire.

Une feuille tombe de cet arbre. Observez sa chute, comme elle danse et tourbillonne dans l’air avant de ralentir comme pour amortir sa descente au sol.

Venez toucher maintenant cet arbre.

Sentez son écorce dure sous vos doigts, respirez l’humus et la fraîcheur qu’il dégage.

Approchez-vous un peu plus près de l’arbre, encore un peu.

Venez maintenant enlacer complètement cet arbre.

Laissez-vous complètement aller.

Tout le stress, la douleur sont déchargés dans le tronc noueux de l’arbre

Cet arbre sait comment transformer les toxines et les peurs en énergie positive et radieuse.

Laissez l’arbre faire son travail tandis que vous vous relâchez de plus en plus.

Vous vous sentez en sécurité et protégé, en parfaite harmonie, dans une paix sereine.

Laissez-vous allez à votre douce rêverie et flotter sur le moment.

Les arbres sont patients et généreux, avides de transmettre leur sagesse.

Vous pouvez aussi demander à l’arbre ce qu’il a à vous transmettre.

Laissez votre cœur s’ouvrir, sans peur et écoutez ce que l’arbre à vous chuchoter.

Je vais vous laissez profiter de ce moment quelques instants.

***

Quand vous avez fini d’écouter sa sagesse, remerciez-le.

Nous allons quitter la clairière et revenir sur nos pas et pénétrer à nouveau dans la forêt.

Vous pourrez revenir à cet endroit à chaque fois que vous aurez besoin de sagesse.

Là, bien ancré dans votre esprit, dans ce moment et dans cet endroit.

Ou peut-être pourriez-vous même aller trouver un arbre dans la nature, près de chez vous, dans votre jardin, dans une forêt ou dans un parc.

Vous vous sentirez immédiatement plus détendu et en harmonie à chaque fois que vous enlacerez un arbre.

Vous pourrez vous débarrasser de vos peurs, de vos tensions, de vos angoisses, de toute la négativité et des toxines éventuellement présentes en vous.

Confortablement, facilement, simplement en enlaçant un arbre ou peut-être simplement en vous relaxant et en imaginant cet arbre dans un coin de votre tête.

Nous allons maintenant sortir de cet état tranquillement, en étant complètement reposé, vibrant d’une énergie nouvelle.

Prenez une grande inspiration et expirez complètement.

A nouveau inspirez et expirez en vidant bien les poumons.

Une dernière fois, inspirez et sentez l’énergie monter en vous et expirez.

Vous pouvez maintenant commencer à bouger vos orteils, vos doigts.

Vous pouvez bailler, vous étirer, faire des petits mouvements avec vos épaules.

Et uniquement lorsque vous vous sentirez prêt vous pourrez ouvrir les yeux et vous sentir complètement régénéré comme après 1 bonne heure de massage ou une courte sieste réparatrice.

Ce qui ne vous empêchera pas de dormir profondément et sur vos deux oreilles cette nuit.

Bon retour !

Restons en contact !

Les dernières infos, évènements, podcasts,... Ne ratez rien !